bandeau
bandeau
bandeau
bandeau

- Nouvelle fiche :
L'ingestion au pâturage

- Journées nationales Drôme - Automne 2019

- De retour des pâtures  n°1 vient de paraître

- Outil : Comprendre les liens entre ses pratiques et la végétation.

Voir les actualités

Qui sommes-nous ? > Les partenaires

Qui-sommes-nous ? - Les partenaires


Les initiateurs du réseau

Le réseau Pâtur'Ajuste a été créé à l’initiative de la société coopérative de conseil et de formation SCOPELA et de chercheurs de l’INRA de Toulouse, suite au constat que des éleveurs et techniciens rencontrent des difficultés pour favoriser une agriculture basée sur les processus écologiques mais que dans le même temps ceux-ci inventent de nombreuses solutions techniques dans les territoires.

SCOPELA

SCOPELA a été fondée en 2011 pour aider à la valorisation des prairies, des parcours et de leurs qualités environnementales dans les systèmes d’élevage. Elle regroupe cinq associés aux compétences variées et complémentaires : approche fonctionnelle des systèmes d’élevage, comportement alimentaire des animaux sur végétations hétérogènes, approche agronomique et écologique des végétations, gestion concertée des milieux naturels.

Pour en savoir plus : www.scopela.fr

 

 

Les collaborateurs de la recherche

L’INRA

Deux chercheuses de l’INRA de Toulouse, Nathalie Girard (sciences de gestion) et Danièle Magda (écologie) sont engagées avec SCOPELA dans un projet de recherche intitulé « Apprendre à adapter sa conduite d’élevage sur les végétations semi-naturelles : mise en œuvre d’une méthode et mise en réseau de territoires ».

Ce projet s’appuie sur les travaux du réseau Pâtur'Ajuste pour comprendre comment les connaissances et expériences des éleveurs peuvent être mobilisées dans une dynamique d’échanges entre éleveurs, mais également avec les connaissances scientifiques et techniques produites par la recherche et le développement. Un des objectifs de leur recherche est de pouvoir montrer comment la mobilisation de ces différentes sources de connaissances peuvent contribuer à développer des pratiques de gestion qui permettent de s’adapter à la diversité et l’hétérogénéité des végétations. Elles participent aux activités du réseau le plus souvent en observatrices, et mènent parallèlement des enquêtes auprès d'éleveurs. Une restitution de leurs travaux au sein du réseau sera programmée mi-2015.

Deux jeunes chercheurs en formation ont été recruté début 2015 pour participer à ce projet de recherche.

Pour en savoir plus sur l'équipe de recherche : www6.toulouse.inra.fr/agir

Pour en savoir plus sur les activités de recherche en cours : cliquez ici pour télécharger le document.

 

Le projet Massif Central coordonné par SCOPELA (2017-2018)

Le projet intitulé « Préserver la biodiversité des Milieux Herbacés Ouverts en développant et en diffusant l’approche Pâtur’Ajuste » a reçu un avis favorable. Cofinancé par l’Europe, le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation et SCOPELA, il permet la réalisation d’actions dans le périmètre du massif central en 2017-2018 (en particulier la Loire, le Lot et l’Ardèche). Il s’agit, entre autres, de l’outil d’autodiagnostic de la végétation, de la stratégie socio-économique, du dispositif de compagnonnage, etc. Ce projet regroupe l’ensemble des partenaires cités ci-dessous.


 
Le projet " Espaces embroussaillés - Biodiversité du Lot "
coordonné par le Département du Lot (2015-2019)

Le Département du Lot a fait le choix d’initier, dans le cadre de son programme de reconquête des « espaces embroussaillés » une opération intitulée « Développement d’un accompagnement technique éco-pastoral innovant pour le maintien d’un bon état agro-écologique des milieux ouverts herbacés» pour faire avancer techniquement l’articulation entre les enjeux environnementaux et économiques.

Cette opération bénéficie du soutien financier du Fond européen de développement régional (FEDER) en Massif central et du FNADT.

Cette opération s'est appuyée sur la méthode Pâtur'Ajuste. Elle a mobilisé des compétences pluridisciplinaires dans le cadre d’une démarche collaborative (Département du Lot, Parc national régional des Causses du Quercy, Chambre d’agriculture du Lot, adasea.d’Oc, naturaslite indépendant et SCOPELA). Cette opération a permis l'élaboration de deux documents territoriaux édités par SCOPELA, dans le cadre de l'animation du réseau Pâtur'Ajuste. Le 1er document est un livret de 16 pages retraçant les leviers d'actions méthodologiques et techniques mis en évidence par les acteurs de cette opération. Le 2ème document est une revue de 40 pages contenant le récit de l'oprétation sou forme d'une bande dessinée, des retours d'expérience d'éleveurs dans les fermes et des témoignages des techniciens ayant participé à cette opération pour progresser dans la valorisation économiques et écologiques des milieux naturels.


L'action 18 et l'action 20 du 3ème Plan National d'action en faveur des milieux humides (2018...)

Dans le cadre du Plan national zones humides, qui vise à améliorer la formation des futurs agriculteurs sur l’élevage en milieux humides, l’Association Française de la Biodiversité soutient le réseau pour accompagner quleques lycées dans leur pédagogie avec la démarche
Pâtur'Ajuste depuis 2018.

En septembre 2018, le Ministère de la Transition écologique et solidaire a confié au réseau Pâtur’Ajuste et à Scopela (en partenariat avec l’INRA), l’élaboration d’un guide technique sur la valorisation des zones humides. Pour le réaliser, nous nous appuierons sur vingt de vos fermes.